Eurasian Resources Group améliore la performance de sa mine de Frontier en République démocratique du Congo pour produire plus de 107 kt de cuivre en 2016

17.05.2017

La mine de Frontier, détenue par Eurasian Resources Group (ERG), l'un des plus grands producteurs de ressources naturelles diversifiées, a produit plus de 107 kilotonnes de cuivre contenu en concentré en 2016, soit une augmentation de 35% par rapport à la production de 2015.

Frontier est la mine phare d'ERG en République démocratique du Congo (RDC) et la pierre angulaire de l'activité liée au cuivre du Groupe en Afrique. En 2016, l'usine a amélioré sa performance à travers de nombreux indicateurs clés.

Un plan de production révisé a été lancé par ERG à la fin de 2015 pour augmenter la production de cuivre à long terme à Frontier en améliorant l'efficacité et l'efficience de son modèle opérationnel.

Cette croissance est le résultat d'améliorations opérationnelles et d'investissements considérables alors que la mine a également repensé la manière dont elle gérait ses contractants. Les principales améliorations ont été réalisées à partir du deuxième trimestre de 2016, ce qui a permis d'obtenir un approvisionnement régulier en minerai de cuivre, une meilleure qualité d’approvisionnement et des tonnages de production d'usine.

John Robertson, président-directeur général de la mine de Frontier : « Les chiffres de production de la mine de Frontier sont très encourageants et je suis fier de ce que l'équipe a réalisé. C'est un grand pas en avant pour le Groupe et un important soutien à la stratégie d'ERG Africa visant à devenir l’un des acteurs majeurs du cuivre et du cobalt à l’échelon régional. Nos effectifs représentent l’atout le plus précieux d’ERG et leur capacité à planifier, embrasser les changements et fournir des résultats solides est louable. »

« Les avancées réalisées à Frontier jouent un rôle clé dans la formation d'un système de production équilibré, en complément du portefeuille d'actifs de cuivre et de cobalt d'ERG en Afrique, qui comprend également Boss Mining, Comide, Chambishi Metals et le projet Metalkol Roan Tailings Reclamation », a ajouté M. Robertson.

« Notre équipe a identifié le potentiel de production accrue de Frontier et, avec le Groupe, les augmentations de production ont été réalisées de manière durable, mettant en place des solutions durables à long terme pour permettre à l'usine de produire du concentré de cuivre à un coût très compétitif et de faire du Groupe un producteur du premier quartile sur la courbe des coûts de l'industrie. »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience lors de l'utilisation de notre site Internet. Si vous continuez à parcourir le site sans modifier vos paramètres, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, cliquez ici..