ERG et Bahia Mineração annoncent la signature d’un protocole d’accord avec l'État de Bahia et un consortium chinois en vue du développement d’un projet intégré de minerai de fer de 20 mtpa

04.09.2017

Pékin, Chine - Le 4 septembre 2017 – Eurasian Resources Group (« ERG » ou « le Groupe »), un important producteur diversifié de ressources naturelles, et sa filiale en propriété exclusive Bahia Mineração (« BAMIN »), ont annoncé aujourd'hui la signature d’un protocole d'accord entre BAMIN, l'État de Bahia et un consortium d'entreprises chinoises, en vue du développement d’ un projet minier et logistique intégré de 2,4 milliards de dollars au Brésil. Le projet englobe la mine de fer de Pedra de Ferro, appartenant à BAMIN, le port en eaux profondes de Porto Sul et le chemin de fer FIOL qui est associé. La signature du protocole d’accord a eu lieu lors d'une réunion bilatérale d'entreprises brésiliennes et chinoises et de représentants du gouvernement en présence du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, et du président de la République fédérative du Brésil, Michel Temer.

Le consortium chinois est composé de grandes entreprises d'infrastructures et de construction de machines et comprend China Railway Group, China Communications Construction Company et Dalian Huarui Heavy Industry Group. Le protocole d'accord énonce l'intention du consortium de participer conjointement avec BAMIN à la détention et au développement d’un projet minier, ferroviaire et portuaire intégré et d'en organiser le financement.

Il présente en outre l'intention de l'Etat de Bahia de soutenir le développement du projet en permettant l'utilisation de Porto Sul pour le traitement des produits agricoles et autres, et en octroyant des incitants fiscaux au port de Porto Sul et au chemin de fer FIOL.

Rui Costa dos Santos, gouverneur de l'État de Bahia, a décrit le projet comme « une étape importante de la croissance de l’Etat de Bahia, en termes d’emploi et de développement ».

Commentant le protocole d’accord, le Dr Alexander Machkevitch, Président du Conseil d'administration d'ERG, a déclaré : « Cet accord est une réussite majeure pour toutes les parties. Une fois opérationnelle, la mine de Pedra de Ferro fournira chaque année jusqu'à 20 millions de tonnes de minerai de fer de haute qualité sur les marchés mondiaux, ce qui permettra de consolider la position d'ERG comme l'un des principaux producteurs mondiaux de minerai de fer. Je suis ravi du soutien que le projet a reçu de l'État de Bahia et fier des avantages qu'il apportera à l'économie locale : le Groupe s'est engagé à assurer une croissance durable de toutes les communautés avec lesquelles il s'associe. »

« Je suis très heureux que nous ayons atteint cette étape importante pour BAMIN », a déclaré Benedikt Sobotka, Administrateur délégué d'ERG. « À travers ce protocole d’accord, nous travaillons en partenariat avec les plus grandes entreprises en Chine et continuons notre partenariat avec l'État de Bahia pour faire progresser l'un des plus importants développements du minerai de fer au monde et créer un important maillon du chemin de fer interocéanique. »

La mine Pedra de Ferro développera des réserves de minerai de fer à grande échelle situées près de la ville de Caetité, à Bahia, dans le nord-est du Brésil. Une fois opérationnelle, la mine produira jusqu'à 20 millions de tonnes par an de produits de minerai de fer de haute qualité, y compris une quantité importante de minerai d'expédition directe qui ne nécessite pas de traitement humide. La qualité et l'ampleur des réserves de Pedra de Ferro ainsi que son accès à une infrastructure logistique efficace feront du site l'une des unités de production de minerai de fer les moins coûteuses au monde.

Porto Sul est un port en eaux profondes situé au nord de la ville d'Ilhéus, dans l’Etat de Bahia. Il sera capable de gérer les navires de type « Capesize » et sera le point d'exportation du minerai de fer de BAMIN, ainsi qu'un important centre d'importation et d'exportation pour les produits agricoles et autres.

Le chemin de fer FIOL est un nouveau système ferroviaire de grand calibre qui deviendra un corridor de transport majeur dans le nord-est du Brésil. Le chemin de fer se développe par étapes, avec les premiers 535 km de voies s'étendant à l'intérieur du pays, depuis Porto Sul jusqu'à un site proche de Caetité. Les étapes suivantes concerneront l'intérieur des terres pour atteindre le centre agricole du Brésil et se connecteront à d'autres systèmes ferroviaires. Le chemin de fer FIOL appartient au gouvernement fédéral du Brésil, qui a annoncé son intention de l'adjuger en tant que concession à des entreprises privées.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience lors de l'utilisation de notre site Internet. Si vous continuez à parcourir le site sans modifier vos paramètres, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, cliquez ici..